Le pêle-mêle de Michouette

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

l'Arpeggiata

Je suis allée voir hier soir un concert de musique baroque. Cela s'appelle : l'Arpeggiata. C'est un ensemble de musiciens qui jouent des instruments "médiévaux"…

Christina Pluhar mélange dans sa musique les influences hispanique, italienne, et d'amerique du sud… Cela donne un résultat magnifique. Il y avait un groupe de chanteur les King singer, 2 chanteuses italiennes et 2 danseuses.
Mais là n'est pas le sujet. Parmi ces danseuses il y avait Anna Dego.
Au début j'ai simplement cru qu'elle allait danser du flamenco pied nus. Et puis dans ses mouvements j'ai vu apparaitre comme un mouvement… coulant. En effet elle pratique le teatrodanza. Cela donne une espèce de danse magnifique, sensuelle, dérangeante même. Rien apparemment ne semble calculé ou préparé. Elle suit la musique avec son corps, dans une espèce de gestuelle désordonnée, qui pourtant se devine etre tres logique. Une de ses danses s'appelle la tarentuelle, vieille danse italienne, qui vient du mot tarentule, car lorsque l'on etait piqué, on faisait alors, comment dire, une espèce de danse de St Guy !

La plupart des sites qui parle d'elle son en italien alors… j'ai quand même réussi a comprendre qu'elle avait fait un conservatoire de théâtre en suisse.Enfin tout ça pour vous dire que ce mélange de danse et de théâtre est tout simplement magique, magnétique, transcendant.

Voilà, alors si vous avez l'occasion de voir un spectacle avec elle, n'hésitez pas, vous en serez tout retourné !

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le mardi 19 décembre 2006 à 13:23, par michouette

Quelle chance tu as eu Catherine. Cette troupe ne s'est produite qu'un soir. Merci de nous avoir fait partager ce moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Tout chemin, même de mille lieues, commence par un pas.
Aussi ne crains pas d'être lent, crains seulement d'être à l'arrêt.