Le pêle-mêle de Michouette

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Taboulé fantôme

image taboule Une recette originale et légère pour vos pique-niques d’été ...

Degré de difficulté : difficile
Temps de préparation : long (suivant la quantité)
Fantômisation : instantanée



Ingrédients et ustensiles :

  • tomates, concombres, citron, oignons, persil, menthe, semoule de couscous
  • un saladier en verre
  • un sac pas trop solide
  • un sachet plastique
  • film protecteur
  • une côte démarrant à un croisement
  • un jeune homme casse-cou en roller

Préparation du taboulé :

Hacher les divers ingrédients dans le saladier. Mettre le saladier au frais pendant 30 mn au moins. Ajouter la semoule.



Fantômisation :

  • Recouvrir le saladier d'un film plastique. Mettre dans un sachet plastique et nouer le sachet sur le saladier. Mettre le tout dans le sac.
  • Sortir de chez vous en prenant l'itinéraire utilisant la côte.
  • Le jeune homme à roller doit : démarrer du haut de la côte de sorte que vous vous croisiez en bas, ne pas freiner à temps, s'agripper à vous en arrivant au croisement.
  • Un bruit "fflouc" bref signifie que la fantômisation est réussie. Sinon reprendre cette étape autant que nécessaire, en changeant de jeune homme.
  • Saisir le sachet noué qui enveloppe le taboulé fantôme, et le déposer dans la poubelle la plus proche.


Remarque :

Pour un repas raffiné vous préparerez le taboulé en suivant la recette que j'ai publiée sur le site www.cuisine-vegetarienne.com (taboulé dit rapide)

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le mardi 27 juin 2006 à 19:14, par Irène

Ta recette ...sensationnelle...
mais je n'ai toujours pas trouvé le jeune homme.
Comment dois-je m'y prendre ?
J'attends ta réponnse.

2. Le mardi 27 juin 2006 à 20:07, par Michouette

He bien voilà, l'annonce est lancée ! Messieurs, vous pouvez postulez ici même, et sachez qu'un niveau débutant suffit pour participer à cette recette.

Quant aux côtes, tu as ce qu'il faut sur place, n'est ce pas ?

3. Le jeudi 6 juillet 2006 à 01:25, par sabine

jai préparé la recette sans le jeune homme, tout le monde c'est regale

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Tout chemin, même de mille lieues, commence par un pas.
Aussi ne crains pas d'être lent, crains seulement d'être à l'arrêt.